Le blog qui parle des technologies de demain...DF.I

Spectrum Virtualize

Grâce à l’avènement du stockage SAN (ou d’une façon générale du stockage centralisé et partagé), les Entreprises ont résolu de nombreuses problématiques inhérentes à l’existence de silos de stockage indépendants et hétérogènes. Dans le même temps, les Services Informatiques ont dû composer avec deux facteurs souvent opposés : la réduction forte des dépenses d’investissements (CAPEX) et de fonctionnements (OPEX) et l’explosion des besoins de stockage de données (surtout des données non structurées).

A cette double contrainte s’ajoute la pression de plus en plus forte des « Métiers » afin de satisfaire un niveau de service rendu (SLA) à la hauteur des besoins de flexibilité et de rapidité d’adaptation au marché concerné.

Concrètement dans la gestion quotidienne du Stockage les équipes SI rencontrent les problèmes suivant :

  • Maintenir les performances, la disponibilité, la résilience
  • Produire un diagnostic rapide de l’infrastructure
  • Pouvoir utiliser les fonctions avancées
  • Gérer les phases de migration/évolution sans pénalité sur la production
  • Offrir un provisionnement des ressources facile et rapide
  • Subir la complexité de gestion de stockage hétérogène.

Pour continuer à fonctionner l’optimisation du stockage est donc devenue un défi de taille pour de nombreuses organisations qui doivent adapter les systèmes existants pour répondre aux besoins exponentiels de stockage (données non structurées, Internet des objets, …) dans une enveloppe économique contrainte.

De la même façon que la virtualisation des serveurs a résolu cette équation d’optimisation des usages de ressources processeurs et mémoire avec un large succès, la virtualisation du stockage se présente pour offrir une approche aussi élégante dans la gestion du stockage actuel.

Pour illustrer ce propos, le Groupe D.FI implémente depuis plus de 10 ans les différentes itérations de la solution IBM Spectrum Virtualize (anciennement SAN Volume Controller).

Cette approche dans la gestion du stockage était largement originale lors de sa sortie en 2003.

Le Software Defined Storage

IBM a, depuis l’origine du produit SVC, adopté une stratégie de « Software Defined Storage », même si ce nom n’est apparu que très récemment. L’idée est d’avoir toutes les fonctions avancées de l’hyperviseur de stockage sous une forme logicielle et non pas au niveau du matériel (baies de stockage). On a alors une correspondance directe entre les modes de fonctionnement de l’hyperviseur de stockage IBM (exemple avec le SVC) et celui d’un hyperviseur de serveurs type VMware :

  • Indépendance du matériel
  • Optimisation de l’usage du hardware
  • Fonctions avancées au niveau de l’hyperviseur

Depuis de nombreux autres constructeurs ont rejoint cette déclinaison de gestion en mode Software Defined Storage (SDS), mais IBM garde cependant l’avantage lié à l’adoption « ancienne » de cette technologie et aux nombreux déploiements sur sites clients de cette technologie.

IBM Spectrum Virtualize

La solution IBM Spectrum Virtualize intègre donc toute les fonctions basiques du SDS et de la virtualisation du Stockage :

  • Thin provisioning,
  • Gestion de classe de stockage (Flash, SSD, SAS et SAS-NL),
  • Placement automatique des données sur les tiers de stockage (EasyTier),
  • Snapshot et clones,
  • Réplication synchrone et asynchrone (PRA de Stockage),
  • Gestion de Baie de disque hétérogène (une des couvertures de modèle et de constructeurs la plus étendus du marché),
  • Migration/changement de Baie de Stockage sans interruption.
  • Evolutivité quasi infini aussi bien terme de volumétrie gérer (32PB) que de performance (plus 1 million I/O/s)

Mais également les derniers raffinements technologiques :

  • Topologie de PCA de stockage (vDisk mirorring, Hyperswap),
  • Compression de données en temps réel,
  • Capacity planning et gestion avancée du placement de la donnée,
  • Chiffrement (encryption)
  • Protection contre les suppressions
  • Intégrité des données (T10 DIF)
  • Intégration OpenStack (via Spectrum Control) ou VMware (via ISIS) pour le provisionnement de stockage,
  • Portail self-service de provisionnement.

Cette solution offre donc le meilleur des deux mondes : une implémentation « up-to-date » de la gestion du stockage, mais également une fiabilité exemplaire, héritage de son historique de développement.

Une autre caractéristique fondamentale de cette offre Spectrum Virtualize est sa large matrice de compatibilité amont et aval, c’est-à-dire sa capacité à supporter un nombre très important d’OS (dans des versions y compris relativement anciennes), mais également sa prise en charge de baie multi marques.

De par sa qualité de conception et la complétude de ses fonctions avancées, l’offre Spectrum Virtualize d’IBM répond à un éventail de cas d’usage étendu :

  • Construction de Stockage Cloud (on premise et/ou hybrid) :
    • Provisionnement automatisable,
    • Gestion du « voisin bruyant »,
  • Mutualisation et gestion avancées de workload I/O disparates :
    • Autotiering,
    • Tiering sur règles (selon la performance et ou la date),
  • Mutualisation de silos de stockage indépendant (unification de gestion) et hétérogène y compris vieillissant,
  • Migration d’importante volumétrie de données avec un faible impact sur la Production,
  • Construction de PCA de stockage.

Comme nous venons de le voir, l’offre d’IBM Spectrum Virtualize est une solution de Stockage SDS qui vous permettra de diminuer le TCO de vos solutions de stockage et vous apportera un haut niveau de disponibilité, de maitrise et de performances. Les équipes de D.FI déploient cette solution avec succès chez de nombreux clients et sont à même de vous accompagner dans tout projet de Stockage (audit initial, conception d’architecture, réalisation et maintien en condition opérationnel).

Laisser un commentaire

Consulter la charte de modération